Photoshop ou Affinity photo ?

Affinity Photo

De loin devant ses concurrents jusqu’à maintenant, Adobe a su s’imposer avec son logiciel Photoshop. Usine à tout faire, des fonctionnalités à découvrir à chaque fois, aujourd’hui le géant a peut-être du souci à se faire : En effet Serif, la maison mère de Affinity Photo, frappe fort avec son logiciel ultra léger.
J’avais envie d’en parler car je passe pas mal de temps sur Photoshop et avec la mise à jour 1.5 du concurrent je pense vraiment que ce logiciel vaut le coup d’être mis en avant.

Faisons un tour de la bête 🙂

 

Après 5 ans de gestation, Affinity Photo repousse les limites en matière de logiciels de retouche photo professionnels. Il met en avant des outils surpuissants pour permettre des créations inédites (comme la retouche d’image à 360 degrés).

Il s’appuie sur des bases solides, avec des principes de performances et de stabilité, sans superflu, Affinity Photo est un outil photographique professionnel par essence même, et ce malgré son prix, mais on y reviendra un peu après.

On peut développer des fichiers RAW d’appareil photo dans un espace de travail dédié intégré, un sérieux avantage par rapport à Photoshop, enfin pour moi, on combine l’efficacité de Lightroom et de Photoshop en mettant à disposition tous les réglages et corrections de traitement dont on peut avoir besoin.

La compatibilité avec le format PSD est de mise, sans oublier tous les formats courants, notamment PNG, JPG, TIFF, EPS, PDF et SVG. D’ailleurs petit trait amusant, les fichiers PSD s’ouvrent plus vite sur Affinity Photo que sur le logiciel avec lequel ils ont été créés…

 

RVB, CMJN, LAB, niveaux de gris. Tous les espaces de colorimétries sont pris en charge et dynamiquement en plus !

Après avoir fait l’impasse sur les utilisateurs de Windows, la mise à jour d’Affinity Photo permet maintenant de travailler sur le même moteur, et donc de la même manière sur Mac et Windows, ce qui est synonyme d’une compatibilité à 100 % entre les fichiers.

Tout comme les grands

Les outils

Ils y sont tous ! Le détourage, tampon de duplication, gomme, pot de peinture, dégradé etc. A l’instar de ses concurrents, il suffit de cliquer sur l’outil pour voir apparaître les options de l’outil sélectionné en haut d’écran. Les outils liés sont regroupés entre eux et identifiables par le petit triangle situé en bas à droite de l’outil.

Les raccourcis sont les mêmes que sur Photoshop ! 😀 Et on peut les modifier en plus !

affinityphoto_win_edit_1200

Les calques

On a accès à trois types de calques :

  • Le calque de remplissage.
  • Le calque de réglage.
  • Le calque de filtre en direct. C’est l’équivalent des objets dynamiques de Photoshop. L’avantage étant ici que le poids du fichier final avec tous ses calques est beaucoup plus léger.

Le mastodonte des points forts d’Affinity photo est la visualisation en temps réel des modifications apportées. Aucune latence ou presque !

Ces trois types de calques peuvent aussi être associés à un masque de calque (équivalent du masque de fusion dans Photoshop) pour afficher/atténuer/masquer les effets induits par ces calques. Si on combine tout cela, ça laisse entrevoir pas mal de possibilités…

Tout comme sur Photoshop il y a un menu d’effets du calque, un petit comparatif ?

Affinity Photo

Styles de calques Affinity Photo

Photoshop

Screenshot_27

Il est aussi possible de créer des dossiers pour ranger les calques, beaucoup de ressemblances…

La retouche des fichiers Raw

Pour faire simple c’est le menu d’importation RAW de Photoshop avec les fonctionnalités de LightRoom en plus !

Partage

Enfin, AFP est orienté réseaux sociaux. Il suffit d’aller dans Fichier > Partager pour exporter ses créations directement sur Flickr, Twitter ou Facebook (après avoir bien entendu configuré son compte).

Les filtres

La mise à jour met donc à disposition 62 calques différents. A titre de comparaison Photoshop en comporte plus d’une centaine en comptant la fluidité et les effets de rendu…

Il n’est par contre pas possible de cumuler les filtres directement entre eux. Il faut donc passer par les calques de filtre et les options de fusion afin d’obtenir un résultat similaire, en attendant la prochaine mise à jour.

raw-studio@2x-060720151027--desk

Les modes de fusion

30 modes de fusion sont disponibles avec bien sur les classiques comme Couleur, Incrustation, Produit, Luminosité… Comme pour les calques de réglages ou calques de filtres en direct, les modes de fusion s’appliquent en temps réel.

Dès le survol avec la souris l’effet apparaît immédiatement, laissant apparaître le plus gros point fort d’AFT.

Il est aussi possible de modifier les options de fusion (comme sur Photoshop). Un clic sur la petite roue dentelée et on peut modifier l’interaction des pixels du calque sélectionné avec celui situé en dessous.

Aperçu sous photoshop 

Screenshot_29

Les sélections

On retrouve les grands classiques des outils de sélection ainsi que l’outil Plume qui est aussi présent pour les fans de détourages ultra-précis.

C’est dommage qu’il n’y ait pas le petit signe + ou – lorsque l’on utilise les outils de sélection.

Screenshot_28

Il permet de savoir en un coup d’oeil si l’on ajoute ou soustrait des zones à la sélection en cours.

Les sélections peuvent ensuite être affinées en cliquant sur le bouton Ajuster… dans la barre d’option des outils en haut d’écran (indispensable pour le détourage des cheveux et poils notamment…).

Comme tout bon logiciel de retouche photo qui se respecte, AFP propose le menu Sélectionner. Les sélections peuvent s’effectuer par couleur, par tonalité, être mémorisées, modifiées, récupérées. Bref, tout y est.

Enregistrer/Exporter/Partager ses photos

Les compositions peuvent être enregistrées dans les fichiers suivants : JPEG, GIF, PNG, TIF, SVG, EPS, PDF, EXR, HDR et même PSD.

Fenêtre Exporter d'Affinity Photo

La fin de l’article enfin

La politique de Serif est d’écouter au maximum sa communauté, les défauts de son jouet disparaissent au fil du temps. Affinity Photo est un logiciel de retouche photo très complet, rapide et léger. Il est bourré d’innovations qui n’existent dans aucun autre logiciel (visualisation des modifications en temps réel, calques de filtre en direct, fusion ciblée, etc…). Pour moi c’est une vraie alternative à Photoshop et un petit coup de cœur, une alternative inspirée des grands qui les dépasse sur plusieurs points 🙂

S’il souffrait de quelques erreurs de jeunesse à sa sortie, les quelques mises à jours (et ce ne sont pas de simples patchs, la preuve : la dernière est une véritable révolution, je vous renvoie à la vidéo en haut de la page) Affinity Photo  a comblé une bonne partie de son retard sur Photoshop.

affinity_photo

Ils sont comparables sur de très nombreux points, certains diront que c’est de la copie, je vois plutôt ça comme un souhait de ne pas perdre les utilisateurs, et puis ça ne sert à rien de réinventer la roue. Adobe cautionne ces innovations alors pourquoi ne pas en profiter ?

Photoshop reste néanmoins à mon sens devant car un peu plus ergonomique et plus abouti.

Affinity Photo est disponible pour 49,99 € contre 11,99 € tous les mois pour Photoshop, et là on dit « chapeau Serif »

Je vous invite donc à l’essayer (et à l’adopter peut-être) et à me faire part de vos retours ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *